<p>Lorena Dozio © Kerem Gelebek</p>

/ reporté / Delgado Fuchs et Lorena Dozio au Théâtre de Vanves

sam 06 mars 2021
sam 06 mars 2021​, 18:00

/ reporté /

HORS LES MURS
↘ Au Théâtre de Vanves, 12 rue Sadi Carnot, 92170 Vanves  

Spectacle présenté en partenariat avec le Théâtre de Vanves dans le cadre du Festival Ardanthé 

Les informations tarifaires et le lien de billetterie seront mis en ligne prochainement.

Pour l’ouverture du 23e festival Artdanthé, le Théâtre de Vanves et le Centre culturel suisse présentent deux spectacles suisses, de la chorégraphe et danseuse Lorena Dozio, et du duo de perfomeu.r.se.s Delgado Fuchs.

Delgado fuchs "days shop"

Days Shop est une performance qui se tient dans l’installation A Normal Working Day présentée au Théâtre de Vanves du 6 au 27 mars.

Qu’est-ce que la normalité ? Quand nous ne nous rangeons pas à la majorité, alors nous sommes anormaux : c’est normal de travailler, anormal de ne pas travailler. Et qu’est-ce qu’un jour de travail normal ?

Nous avons tou.te.s nos normes respectives qui semblent nous assurer une continuité. Parce qu’elles font partie des habitudes, nous finissons par les croire évidentes. Or, parfois, une anomalie nous rappelle que les normes ne sont pas irrévocables. Que la fréquentation d’autres usages que les nôtres peut nous pousser à relativiser notre normalité. C’est à ce niveau que se situe la rencontre entre Zimoun, plasticien, et les Delgado Fuchs, alors voisin.e.s de palier au Progr à Berne. Iels occupent des positions diamétralement opposées : d’un côté, l’art minimal, concentré sur la matière, le son, ordonné, mécanique, industriel, et de l’autre côté, la tenue des corps, qui se produisent dans des scénarios volubiles et désinvoltes, mi-sérieux, mi-triviaux, faisant de l’équivoque un principe phare de leurs créations scéniques.

Ensemble, iels en viennent à s’interroger sur ce qui constitue, pour chacun, « une journée normale de travail ». Ainsi nait A Normal Working Day, plateforme interactive de ce trio, qui réunit arts visuels et arts performatifs au gré de parades séductrices, de travestissements espiègles, de corps plastiques désincarnés. Les caractères deviennent images, icones, act.eur.rice.s de leur propre métamorphose. Pour ce faire, les corps sont pris dans des systèmes visuels entièrement orchestrés. Un motif qui envahit l’espace et se déploie sur des supports variés, voire inattendus. Une démultiplication spectaculaire, qui séduit tout autant qu’elle inquiète. 

éléments biographiques delgado fuchs

Delgado Fuchs est un collectif suisse formé par les chorégraphes et danseurs Marco Delgado et Nadine Fuchs. En marge des catégorisations habituelles, leurs créations jouent sur le registre de l’équivoque. Elles sondent avec désinvolture et une apparence faussement naïve, diverses modalités de l’identité. Elles tissent autour du corps un questionnement sur les principes de la présence immédiate, de la mise en scène et de la représentation. L’hyper-conscience du corps, l’érotisation, la transformation, le brouillage des genres, le jeu sur les stéréotypes, centraux pour Marco Delgado et Nadine Fuchs, soulignent leurs penchants pour un programme artistique ouvert et vivant. Faisant fi de la linéarité, leur langage séquencé énonce des micro-narrations qui s’enchevêtrent, se recouvrent pour composer la trame de récit allusifs, intuitifs et décalés. Le travail du duo a été présenté sur les cinq continents, lors de tournées qui les ont menés dans quinze pays européens, aux Etats-Unis, au Canada, au Japon, au Mexique et en Australie.

Lorena dozio "cuivre (rame)"

Cuivre (Rame) de Lorena Dozio est un projet chorégraphique qui questionne la transformation, la disparition et l’apparition des corps à l’intérieur d’un contexte évolutif plastique et chorégraphique. Pour ce projet, Lorena Dozio s’inspire de la période baroque et a comme thème centrale celui de la transformation au niveau philosophique et celui de la surprise et du changement sur un plan scénographique. La scénographie est constituée d’un triangle étiré, les trois interprètes femmes qui, par leurs mouvements, plient et déplient la scénographie, en modifient constamment l’image. Cuivre (Rame) est un projet profondément féminin, c’est une ode aux pouvoirs de transformation et de génération. Musicalement, c’est le compositeur Kerwin Rolland qui retravaillera, sous un angle contemporain, des sonorités de la musique baroque.

éléments biographiques lorena dozio

Lorena Dozio est née et a grandi en Suisse. Elle développe son travail chorégraphique entre la Suisse italienne (Lugano) et la France (Paris). Elle étudie les arts performatifs à l’Université de Lettres et Philosophie de Bologne avant d’intégrer la formation Essais en danse et chorégraphie au Centre National de Danse Contemporaine (CNDC) d’Angers sous la direction d’Emmanuelle Huynh. Après avoir longuement travaillé sur la relation entre le visible et l’invisible et la transformation de la matière, elle concentre son travail, depuis deux ans, sur deux projets : Cuivre (Rame) et l’installation sonore et chorégraphique Danses Invisibles.

Distribution lorena dozio

CONCEPTION & CHORÉGRAPHIE Lorena Dozio
SCÉNOGRAPHIE Meryem Bayrem
MUSIQUE Kerwin Rolland, Carlo Ciceri
LUMIÈRES Séverine Rième
CONSEIL ARTISTIQUE Kerem Gelebek
AVEC Daphne Koutsafti, Ana Christina Velasquez, Lorena Dozio

Partenaires

En partenariat avec le Théâtre de Vanves

sam 06 mars 2021
sam 06 mars 2021​, 18:00