<p>Dimitri de Perrot <em>NIEMANDSLAND</em> © archphot</p>
Que se passe-t-il quand rien ne se passe, qu’est-ce qui résonne quand on ne parle pas ? Installation sonore, concert libre et sculpture, NIEMANDSLAND propose une expérience immersive aux confins de nos existences. Une « discothèque du quotidien »…
Dimitri de Perrot au 104
NIEMANDSLAND
Scène
18 – 28 janv
2022
<p>Thom Luz “Chansons sans paroles” © Sandra Then</p>
Une épave de voiture fumante dans une clairière de forêt nocturne, dont la radio cassée fait rugir les “rêves romantiques de salon” de Felix Mendelssohn Bartholdy. Cette “sculpture d’accident”…
Thom Luz au Nouveau Théâtre de Montreuil
Chansons sans paroles
Scène
14 – 16 déc
2021
<p>Julia Perazzini, Le Souper, 2019 © Dorothée Thébert</p>
Après le très remarqué Holes and Hills, Julia Perazzini, poursuit ses recherches sur l’identité, cette fois par sa relation au monde de l’invisible.
Julia Perazzini au Carreau du Temple
Le Souper
Scène
17 – 18 nov
2021
<p>Ariane Moret, Photographies de A, 2018 © Mario del Curto</p>
Photographies de A met en scène Augustine, patiente du docteur Charcot célèbre pour ses crises d’hystérie. Objet de fascination, elle est exhibée à l’Hôpital de la Salpêtrière à Paris en 1880, un appareil photo braqué sur elle, prêt à se déclencher au moindre battement de cils.
Ariane Moret — Bilbao Théâtre
Photographies de A
Scène
12 – 13 nov
2021
<p>François-Xavier Rouyer, <em>La Possession</em>, 2020 © Samuel Rubio</p>
Dans sa nouvelle création, François-Xavier Rouyer se saisit du thème de la possession, récurrent dans le cinéma d’horreur et fantastique, et le porte sur scène avec Pauline Belle, Romain Daroles, Mélina Martin et Julia Perazzini.
François-Xavier Rouyer au Carreau du Temple
La Possession
Scène
28 – 30 oct
2021
<p>Anna Lemonaki, <em>BLEU</em>, 2016 © Yuri Pires Tavares</p>
BLEU, c’est un tourbillon, un objet contemporain performatif à mi-chemin entre le cabaret psychédélique et le récit autofictionnel. Dans un compte à rebours qui fait la guerre au silence, deux artistes en apnée tentent de définir ce qu’est l’angoisse et quelles sont sa source et ses conséquences.
Anna Lemonaki — Cie Bleu en Haut Bleu en Bas
BLEU
Scène
13 – 15 oct
2021
Old Masters construit un monde idéal, un univers minimal et doux d’azur moelleux, de quadrilatères de chair. L’Impression est une réunion entre des êtres qui se demandent comment vivre mieux. L’un fait part de ses interrogations.
Old Masters
L’Impression
Scène
29 sept – 01 oct
2021
À la librairie
Le CCS invite Old Masters, collectif d’âge moyen formé de Marius Schaffter (performer et géographe), Jérôme Stünzi (scénographe et artiste) et Sarah André (auteure, artiste et scénographe, alias André André). Depuis 2014, iels s’approprient et réagencent les discours les plus variés…
À la librairie Focus Old Masters
Scène
23 sept – 01 oct
2021
« On classe comme on peut, mais on classe toujours. » Claude Lévi-Strauss C’est une question qui occupe toute science et toute philosophie : comment catégoriser les choses et les êtres ? Nommer quelque chose ou quelqu’un…
Old Masters
Le Monde
Scène
23 – 25 sept
2021
<p> Antoine Jaccoud, Avant, 2017 © Mr Jadis</p>
Dans Avant Mathieu Amalric et Marthe Keller incarnent des mammifères ongulés herbivores, et parlent de saillies, de pis lourds ou du trop fruste caractère de leur maître. Les voici sur le seuil de l’abattoir, c’est la saison des grillades. À l’opposé de toute tentation anthropomorphiste…
Antoine Jaccoud au Théâtre du Rond-Point
Avant
Scène
18 sept
2021
Jerk Off et le CCS propose une lecture appelée Lèche mon coeur par Alter Ego (x). Descente au coeur de l’homophobie, discrimination qui exclut et tue encore aujourd’hui, ce spectacle tout public dresse un état des lieux des violences faites aux personnes queer à travers le monde.
Alter ego (x)
Lèche mon coeur
Scène
14 sept
2021
<p>Maya Bösch <em>HOWL</em> © Francois Defamie Aulnoye Aymerie</p>
Les mots de l’écrivain culte de la Beat Generation claquent plus que jamais: la poésie comme nécessité et exutoire. HOWL est un cri. Allen Ginsberg s’empare des mots comme une arme poétique, contourne le pouvoir du langage conventionnel pour en raconter son hallucination, sa colère et ses rêves.
Maya Bösch
HOWL
Scène
04 – 05 sept
2021
Protocole V.A.L.E.N.T.I.N.A est un solo sur le vertige de la conquête spatiale et de l’émigration. Née en Slovaquie, Olivia Csiky Trnka est fascinée par l’Espace depuis sa rencontre avec Valentina Terechkova, la première femme cosmonaute. Lauréate d’une bourse du CNES…
Olivia Csiky Trnka — Cie Full Petal Machine
Protocole V.A.L.E.N.T.I.N.A
Scène
09 – 10 juil
2021
Reconstruire un jardin perdu. À pied d’œuvre : une peintre, diva slovaque, et sa fille, un rockeur américain amoureux et un vidéaste alsacien en deuil. Les havres secrets de leurs enfances ont disparu, mangés par l’asphalte et les spectres. Soudain…
Olivia Csiky Trnka — Cie Full Petal Machine
Demolition Party
Scène
06 – 07 juil
2021
Sauver de l’oubli en 30 minutes chrono des objets quotidiens devenus obsolètes ? C’est la mission que s’impose le Collectif BPM (Catherine Büchi, Léa Pohlhammer et Pierre Mifsud). Après la k7 audio, le Vélomoteur et le Téléphone à cadran rotatif…
Collectif BPM au Musée d'Orsay
La Collection
Scène
03 – 04 juin
2021
Old Masters construit un monde idéal, un univers minimal et doux d’azur moelleux, de quadrilatères de chair. L’Impression est une réunion entre des êtres qui se demandent comment vivre mieux. L’un fait part de ses interrogations.
Old Masters
L’Impression
Scène
27 – 29 janv
2021
Le CCS invite le collectif Old Masters formé de Marius Schaffter (performer et géographe), Jérôme Stünzi (scénographe et artiste) et Sarah André (autrice, artiste et scénographe, alias André André). Attirés par une esthétique du dérisoire…
/ reporté / Focus Old Masters
Scène
21 – 29 janv
2021
<p>Old Masters, Le Monde, 2019 © Dorothée Thébert</p>
« On classe comme on peut, mais on classe toujours. » Claude Lévi-Strauss C’est une question qui occupe toute science et toute philosophie : comment catégoriser les choses et les êtres ? Nommer quelque chose ou quelqu’un…
/ reporté / Old Masters
Le Monde
Scène
21 – 23 janv
2021
<p>Le Temps monte sur scène © Gaël Hürlimann</p>
Ils et elles ne sont pas comédien.ne.s mais travaillent aussi des textes imprimés, des images ou la parole : les journalistes. Les voici sur scène, vivant.e.s, fragiles et audacieux.ses, pour partager, dans une mise en espace de Denis Maillefer, co-directeur de la Comédie de Genève, leurs histoires…
/ Annulé / Le Temps monte sur scène
Scène
09 déc
2020
<p>Trân Tran, HERE & NOW, 2018 © Julien Gremaud</p>
« Pourquoi vient-on au théâtre ? Pour rire ? S’émouvoir ? Découvrir une histoire ? Ou, plus trivialement, pour en avoir pour son argent ? En fond de scène, un grand écran répertorie différentes possibilités : au public d’indiquer pour quoi il est là. Formulée à voix haute…
Trân Tran
HERE & NOW
Scène
13 – 16 oct
2020
<p>Dessin d’après une peinture de Henry Tenre, 1890 © De Agostini, Getty</p>
L’animal fut longtemps objet de consolation, caresses, câlins et croquettes ET objet de consommation, qu’on le dévore ou qu’on tire le meilleur parti de sa force de travail. Voilà qu’il devient souci. L’aimer et le dévorer, ce vieux paradoxe soudain devient intenable. Certain.e.
Antoine Jaccoud
Adieu aux bêtes
Scène
17 sept
2020
<p>Antoine Jaccoud, Désalpe, 2011 © Antoine Jaccoud</p>
Antoine Jaccoud écrit pour le cinéma (Ursula Meier, Bettina Oberli…), le théâtre, et tout ce qui peut donner un support à l’expression orale. Il fait état, avec un humour grinçant, des grands effrois du siècle.
Antoine Jaccoud
Désalpe
Scène
16 sept
2020
<p>Paul Léautaud, no16 © Ervin Marton</p>
Moi-même, je me suis déçu reprend dans son intégralité neuf heures d’entretiens radiophoniques entre Paul Léautaud et Robert Mallet, interprétés par Robert Cantarella (Faire le Gilles), et Romain Daroles (interprète du Phèdre de François Gremaud).
Cantarella / Daroles
Moi-même, je me suis déçu
Scène
12 sept
2020
<p>Nalini Menamkat © Marc Vanappelghem</p>
Sarah Jane Sauvegrain et François Wastiaux mettent en lecture Faites comme chez nous de Nalini Menamkat. Dans un village suisse, Nathalie décide d’être responsable de l’accueil d’un migrant et incite ses concitoyen.ne.s à participer au projet. Pourtant, même quand les intentions sont louables…
Nalini Menamkat
Faites comme chez nous
Scène
10 sept
2020
<p>Rébecca Balestra, Piano bar, 2019 © Sheila Balestra</p>
Couchée sur un Steinway en robe pailletée, Rébecca Balestra dit son récital de poésies accompagnée par Grégory Regis au piano. Les textes de Piano bar, recherchant des vérités par les chemins les plus simples, font écouter, entre autres histoires, celle d’un parent divorcé addict au porno…
Rébecca Balestra
Piano bar
Scène
05 sept
2020
Lorsqu’elle est trop grande, la ressemblance entre robot et humain éveille la méfiance. Elle met en doute la limite qui distingue encore l’individu de la machine et, ainsi, les certitudes qui définissaient jusque-là notre humanité. Cette zone…
Stefan Kaegi (Rimini Protokoll) / Thomas Melle / Münchner Kammerspiele
La Vallée de l’étrange
Scène
30 janv – 02 févr
2020
Philippe Soltermann entend pour la première fois Hubert-Felix Thiéfaine à l’âge de 12 ans. Avec le morceau L’ascenseur de 22h43, il découvre sa musique, ses textes puis viendront les tournées et les concerts. Philippe Soltermann ne vient pas de la musique, il utilise donc son medium, le théâtre…
Philippe Soltermann au Théâtre Funambule
J’arriverai par l’ascenseur de 22h43 ! Chronique d’un fan de Thiéfaine
Scène
01 oct – 30 déc
2019
Rencontrer Cécile Laporte, écologiste, porno-activiste, porte-parole de mouvements squat en France ou défenseuse des droits des migrants a changé la vie de Marion Duval. « Je me suis immédiatement sentie chez moi auprès de Cécile.
Marion Duval et Luca Depietri
Cécile
Scène
27 – 30 nov
2019
En 2099, âgé de 121 ans, le cerveau particulièrement bien conservé grâce à la médecine régénérative, un certain Joël Maillard grave ses souvenirs (ou alors sa dernière pièce) sur un morceau de plastique (son assistant robotique n’ayant pas trouvé de papier). Des siècles plus tard…
Joël Maillard — Cie Snaut
Imposture posthume
Scène
09 – 15 oct
2019
Cie Tête dans le sac Z © Alexandre Moisescot
Les marionnettes brutes et sensibles de Cécile Chevalier & Franck Fedele de la compagnie Tête dans le sac, pleines d’audace et manifestement ingénues, sont déterminées à se tailler un chemin à la machette à travers 526 ans de colonisation de l’Amérique latine …
Cie Tête dans le sac
Z
Scène
22 – 25 mai
2019
Maya Bösch
Maya Bösch présente à Théâtre Ouvert une mise en espace de sa future création autour de “Pièces de guerre en Suisse”, oeuvre colossale et inédite de l’auteure suisse Antoinette Rychner, librement inspirée de la trilogie d’Edward Bond, “War Plays” éditée en 1985.
Maya Bösch à Théâtre Ouvert
Pièces de guerre en Suisse d’Antoinette Rychner
Scène
15 – 16 mai
2019
Les artistes de Trickster-p construisent des mondes étranges à partir d’objets réinventés ou détournés et proposent au public une expérience individuelle et sensible de l’espace et du son.
Trickster-p au Carreau du Temple
B
Scène
03 – 05 mai
2019
Le banquet des auteurs Margot Montigny
“Samedi soir pour clôturer la semaine, passez la porte du CCS et prenez place à table. Vous êtes conviés à un banquet. Un cuisinier rare spécialement dépêché depuis la Suisse, Cyril Vandenbeusch, a concocté un repas. Vous êtes conviés peut-être comme hôte ou comme négociateurs ou comme auditeurs.
Gilbert / Richer / Csiky Trnka
Le banquet des auteurs
Scène
13 avril
2019
Julie Gilbert et Jérôme Richer Je ne suis pas la fille de Nina Simone, Centre culturel suisse, 2019 © Margot Montigny / CCS
Une nuit, dans un motel pourri d’Atlantic City. Nina et Nico se font face. Nina est blanche. Sa mère l’a appelée comme ça à cause de Nina Simone. Ce prénom est un héritage, presque une injonction. Nina Simone. Un fantôme qui hante sa vie, une figure violente et bouleversante qui cette nuit-là…
Gilbert / Richer
Je ne suis pas la fille de Nina Simone
Scène
09 – 12 avril
2019
I my big fireworks I play to you the final bouquet, 2019 ©Margot Montigny, CCS
• Dans un entre-deux flottant trop rose et trop pailleté • Deux adolescent(e)s et un musicien naviguent à vue • L’adolescence est un grand chantier construit sur des incertitudes dans lesquelles il est possible de se perdre avec joie.
Les Soeurs H
In My Big Fireworks I Play to You the Final Bouquet
Scène
27 févr – 01 mars
2019
<p>Nastassja Tanner, Loubna, 2018 / ©  Nastassja Tanner</p>
Loubna, c’est le prénom arabe donné par ses grands-parents à Nastassja Tanner, suisse par son père et algérienne par sa mère. Suite au décès de sa grand-mère, elle part en Algérie, qu’elle ne connaît pas encore, pour « se laisser imprégner comme une pellicule ».
Nastassja Tanner
Loubna
Scène
27 – 29 nov
2018
<p>Audrey Cavelius, Séries, Centre culturel suisse, 2018 / © Margot Montigny pour le CCS</p>
Dans Séries, pas de mot, tout est chair et atmosphère. Le corps est matière, paysage, il est transformé et exploré jusqu’au vertige. Trois créatures agissent dans un décor merveilleux, feuillu, baigné de nappes électroniques composées par Christophe Gonet.
Audrey Cavelius
Séries
Scène
07 – 09 nov
2018
<p>Phil Hayes, These Are My Principles  / © Niklaus Spoerri</p>
Dans These Are My Principles… If you don’t like them I have others (Groucho Marx), Phil Hayes et Nada Gambier se livrent à une joute oratoire décalée et malicieuse au sujet des principes. Que signifient-ils dans un monde de compromis ? Pourquoi ce que l’on a cru avec tant de conviction…
Phil Hayes
These Are My Principles… (2016, 75’)
Scène
05 – 08 juin
2018
<p>Tiphanie Bovay-Klameth, D’autres, 2017  / © Simon Letellier, Centre culturel suisse, février 2018</p>
D'autres est un reportage sans voix-off, une pièce de théâtre sans décor ni costume, une autobiographie sans biographie. D'autres est le portrait impressionniste d'un village plus vrai que nature, où se croisent des personnages étrangement familiers…
Tiphanie Bovay-Klameth
D’autres (2017, 80’)
Scène
13 – 15 févr
2018
<p>Fabrice Gorgerat, BachOswky, 2017  / © Simon Letellier pour le Centre culturel suisse</p>
« Bach me fait un bien fou, Bukowski aussi. Le premier n’est qu’aspiration au divin, l’autre se vautre dans un quotidien dont il extirpe une poésie crue, directe. Aussi je me demande s’il n’y aurait pas moyen de créer Mr. BachOwsky, un Frankenstein de l’art, un hybride avec qui finir ma vie…
Fabrice Gorgerat
BachOwsky (2017, 70’)
Scène
06 – 09 févr
2018
<p>Julia Perazzini, Holes & Hills, 2017 / © Tristan Savoy pour le Centre culturel suisse, janvier 2018</p>
Une invitation à se promener sur les collines du territoire humain, à s’aventurer jusqu’à ses bordures et prendre le risque de s’engouffrer dans ses trous… Qui êtes-vous ? Agrégat d’interviews provenant de sources les plus diverses…
Julia Perazzini
Holes & Hills (2016, 75’)
Scène
16 – 19 janv
2018
<p>Quitter la Terre / © Alexandre Morel – Jeanne Quattropani</p>
« Disparaître de la surface de la planète pour sauver la vie sur Terre. Être le dernier humain à copuler (en public) dans une station orbitale pour assurer la survie de l’espèce humaine. Dans le cosmos imaginé par Joël Maillard…
Joël Maillard
Quitter la terre (2017, 90’ environ)
Scène
05 – 08 déc
2017
<p>Dire la vie / © Simon Letellier</p>
L’événement d’Annie Ernaux, Le corps utopique de Michel Foucault, Retour à Reims de Didier Eribon, Écrire de Marguerite Duras, Le Livre brisé de Serge Doubrovsky. Ces récits racontent cinq événements au vrai sens du terme…
Alexandre Doublet
Dire la vie (2016, 90’ environ)
Scène
21 – 24 nov
2017
<p>Fresque  / © Dorothée Thébert Filliger</p>
Retable en trois panneaux, pièce en trois actes, Fresque raconte la quête créatrice de Charlotte et Linus. Tous deux élaborent une oeuvre, noeud de leurs dialogues, tendres, malicieux et jubilatoires. L’objet, à la fois démesuré et dérisoire…
Old Masters
Fresque (2016, 55’)
Scène
24 – 26 oct
2017
<p>Claptrap, Marion Duval, 2016 / © Dorothée Thébert</p>
Sur scène, Marion Duval et Marco Berrettini livrent une confession embarrassante sur leurs vies. Réflexions, blessures, espoirs, défis et échecs disent leurs existences et nous invitent à en chercher le sens. Mais celui-ci n’est pas facile à attraper : il apparaît, se transforme…
Marion Duval
Claptrap (2016, 2h45 environ)
Scène
30 mai – 02 juin
2017
<p>La Conquête de l’inutile, Oscar Gómez Mata - l’Alakran, Centre culturel suisse, 2017 / Photo: Simon Letellier</p>
« Effort maximum, résultat minimum, ou comment faire des efforts surhumains pour obtenir des détails infimes. » Ainsi peut-on résumer le dernier spectacle de cette compagnie furieusement libre. Des présences qui sont là, mais qui, en vérité, ne sont pas là : des aveugles…
Oscar Gómez Mata – L’Alakran
La Conquête de l’inutile
Scène
14 – 17 mars
2017
<p>La Mélopée du petit barbare, Centre culturel suisse, 2017 / Photo: Simon Letellier</p>
La Mélopée du petit barbare est perçue par son auteur comme un cri, le chant plaintif d’un « petit barbare », sobriquet ironique donné au protagoniste. Le jeune homme se révolte parce qu’il se juge coupable. De là naît une réflexion sur les origines de ce sentiment universel :
Julien Mages
La Mélopée du petit barbare
Scène
07 – 10 févr
2017
<p>Rentrer au Volcan / 2015 / Théâtre de Vidy / Photo : Augustin Rebetez</p>
« Rentrer au volcan, c’est aller au magma originel, à l’intérieur de la terre, là où il fait chaud, là où la vie est condensée ; c’est un univers sans âge, peuplé par des gens et des objets qui s’expriment par tous les moyens. On rentre au volcan comme à la maison…
Augustin Rebetez
Rentrer au volcan (2015, 65’, 1re française)
Scène
25 – 28 oct
2016
<p>Le baiser et la morsure / Photo : Simon Letellier</p>
Les mots sont si intelligibles et si pratiques que nous n’écoutons plus qu’eux. Or, les corps et les voix expriment quelquefois mieux que les mots ne disent. Nos cousins les grands singes vivent dans des sociétés complexes où l’on se passe de mots.
Guillaume Béguin / Cie de nuit comme de jour
Le baiser et la morsure (2013, 105’, 1re française)
Scène
07 – 10 juin
2016
<p>2b company – Gremaud / Gurtner / Bovay / Photo : Simon Letellier</p>
À l’occasion d’un partenariat entre le CCS et le Centre Pompidou, le collectif Gremaud / Gurtner / Bovay de la 2b company présente La presque intégrale d’un répertoire élaboré depuis 7 ans. De l’installation performative en passant par les dramedies américaines et le chant choral…
2b company - Gremaud / Gurtner / Bovay
Opening (2015, 90’, 1re française)
Scène
20 mai
2016
<p>Fabrice Gorgerat, Blanche / Katrina / Photo : Simon Letellier</p>
Du personnage de Blanche, dernier avatar d’un romantisme décati dans Un Tramway nommé désir, à Katrina, ouragan dévastateur qui pulvérisa la Nouvelle Orléans en 2005, il y a un décalage d’une soixantaine d’années.
Fabrice Gorgerat / Cie Jours tranquilles
Blanche / Katrina (2016, 75’, 1re française)
Scène
10 – 13 mai
2016
<p>Denis Maillefer, Marla, portrait d’une femme joyeuse / Photo : Simon Letellier</p>
Cette pièce est le portrait d’une personne réelle. Elle se nomme Marla, elle a 23 ans. Elle est escort girl et elle aime cela. Marla est une intellectuelle, elle produit du discours, elle est jeune, elle prend sa vie en main, elle affirme son droit à disposer librement de son corps.
Denis Maillefer / Cie Théâtre en Flammes
Marla, portrait d’une femme joyeuse (2015, 60’, 1re française)
Scène
15 – 17 mars
2016
<p>Joël Maillard, Ne plus rien dire / Photo : Simon Letellier</p>
C’est l’histoire d’un homme qui se tait, progressivement et définitivement. Incapable de supporter, entre autres, la marchandisation des personnes et la personnification des marchés, il vit désormais dans un autre monde dont il est le seul occupant.
Joël Maillard / Cie SNAUT
Ne plus rien dire (2012, 65’, 1re française)
Scène
16 – 18 févr
2016
<p>Emilie Charriot, King Kong Théorie / Photo : Simon Letellier</p>
Diplômée de la Manufacture HETSR en 2012, Émilie Charriot apprend d’abord le théâtre en autodidacte. Touchée, dérangée par le texte de Virginie Despentes, elle sent une nécessité de partager ces mots.
Emilie Charriot
King Kong Théorie (2014, 1h30, 1re française)
Scène
09 – 12 juin
2015
<p>Milo Rau, Breivik’s Statement / Photo : Thomas Müller</p>
Cette performance est une lecture de la plaidoirie d'Anders B. Breivik, terroriste et meurtrier norvégien d'extrême droite, prononcée le 17 avril 2012 devant le tribunal d'Oslo. 77 morts, 151 blessés…
Milo Rau / IIPM (International Institute of Political Murder)
Breivik’s Statement (2012, 70’, 1re française, anglais, surtitré en français)
Scène
05 mars
2015
<p>Cédric Leproust, Nous souviendrons Nous / Photo : Simon Letellier</p>
Nous Souviendrons Nous cherche à explorer l’intime de chacun en le rappelant à sa nature mortelle. Avec cette première création qui se veut davantage une expérience qu’un objet théâtral classique, Cédric Leproust, formé à La Manufacture à Lausanne…
Cédric Leproust
Nous souviendrons nous (2013, 40’)
Scène
25 – 27 févr
2015
<p>Laetitia Dosch / Photo : D.R.</p>
Et si nous n'étions finalement constitués que de nos rencontres ? Si une partie de nous était notre père, la voisine d'en face qui s'engueule avec son mari, l'inconnu qui découvre qu'il a une maladie…
Laetitia Dosch
Un Album en collaboration avec Yuuval Rozman et Fanny de Chaillé
Scène
29 nov
2014
<p>Michel Voïta / Photo : Simon Letellier</p>
Pour qui aime lire et dire les textes, À la recherche du temps perdu de Marcel Proust représente un des défis de la langue française. Pour entrer dans l’œuvre, Michel Voïta a sélectionné trois passages du premier chapitre, Combray…
Michel Voïta
Dire Combray (2013, 65’)
Scène
12 – 15 nov
2014
<p>Photo : D.R.</p>
Anthropologues, historiens, philosophes s’interrogent aujourd’hui sur les différents modes de conversation que les vivants entretiennent avec les morts, renonçant à affirmer une séparation nette et définitive entre les deux mondes.
Massimo Furlan et Claire de Ribaupierre au TCI
Un jour
Scène
16 – 18 oct
2014
<p>Staying Alive / Photo : Simon Letellier</p>
Un songe récurrent, celui de la mémoire qui revient en boucle, afin de tisser les méandres de sa propre existence. Histoire de dériver vers les continents de ce qu’a été notre vie, ou au contraire de ce qu’elle n’a pas été…
Antonio Buil, Delphine Lanza, Paola Pagani et Dorian Rossel
Staying Alive (2013, 60’)
Scène
10 – 13 juin
2014
<p>2b company, Western Dramedies / Photo : Simon Letellier</p>
Après KKQQ, Récital et La Chorale, Tiphanie Bovay-Klameth, Michèle Gurtner et François Gremaud poursuivent un travail collectif d’expérimentation à la fois libre et rigoureux, articulé comme « un retour conscient et réfléchi aux données de l’intuition » (Bergson).
2b company
Western dramedies (Création 2014 / 1re française / Anglais surtitré)
Scène
18 – 21 mars
2014
<p>Médée / Fukushima / Photo : Simon Letellier / CCS</p>
L’accident nucléaire de Fukushima pose à nouveau la question de la mise en récit d'un phénomène invisible, intraçable et durable. Le récit tragique peut-il éclairer une catastrophe latente et rendre compte de ce qui se joue en deçà de ce que nous sentons ?
Cie Jours tranquilles / Fabrice Gorgerat
Médée / Fukushima
Scène
11 – 14 févr
2014
<p>Philippe Saire, La dérive des continents / Photo : Simon Letellier</p>
Avec La Dérive des continents, (création 2013 / 1h40 / 1re française) pièce pour quatre interprètes, Philippe Saire s’inspire d’Homère et propose une Odyssée actualisée. Toujours prêt à bouleverser sa pratique, le chorégraphe part à la recherche de nouvelles formes…
Philippe Saire
La Dérive des continents
Scène
27 – 29 nov
2013
<p>Jean-Quentin Châtelain sur la scène du CCS / Photo : Simon Letellier</p>
Bourlinguer d’après Blaise Cendrars (Création 2013 / 1h15), avec Jean-Quentin Châtelain. Voici un nouvel opus dans la saga des solos de Jean-Quentin Châtelain. Cette fois il dit le verbe flamboyant du Bourlinguer de Blaise Cendrars, l’un de ses fameux livres de Mémoires
Darius Peyamiras
Bourlinguer d’après Blaise Cendrars
Scène
08 – 09 oct
2013
<p>Photo : Simon Letellier / CCS</p>
Il n’y a que les chansons de variété qui disent la vérité (re)visite l’œuvre de jeunesse d’Anton Tchekhov, Platonov. L’auteur n’avait que 18 ans à l’écriture de ce texte qui ne fut jamais mis en scène de son vivant. De cette pièce fleuve, inachevée et réputée injouable…
Alexandre Doublet
Il n’y a que les chansons de variété qui disent la vérité (2012/ 1re française)
Scène
01 – 05 oct
2013
<p>Cie un tour de Suisse, Être un bâtiment, septembre 2013 / Photo : Eduardo Serafim / CCS</p>
Ein Gebäude sein – Être un bâtiment, d’après "Penser l'architecture" de Peter Zumthor (2012 / 60' / 1re française)​ Lire ses textes, c’est un peu l’entendre réfléchir : Peter Zumthor se souvient, s’étonne, fait des aveux. Que faut-il pour créer une belle architecture ?
Hélène Cattin & Anna Hohler à la Fondation Suisse
Ein Gebäude sein – Être un bâtiment
Scène
17 – 19 sept
2013
<p>Photo : Annik Wetter</p>
Simone glisse et s’effondre littéralement sur un trottoir à la sortie d’un café. Tout en déroulant à nouveau les événements qui peu à peu ont mené Simone à la chute, Jean-Claude (Pierre Mifsud), Martine (Catherine Büchi) et Alejandra (Léa Pohlhammer)…
François Gremaud / 2b company
Simone, two, three, four (60’)
Scène
15 – 17 mai
2013
<p>In Love with Federer / Photo : Augustin Rebetez</p>
Denis Maillefer et Bastien Semenzato partagent depuis plusieurs années un fanatisme à peine distancé pour le héros sportif helvétique ! Nourris de cette complicité, ils vont tenter de comprendre et de raconter leur rapport au sport et leur amour indéfectible pour Roger Federer.
Théâtre en Flammes / Denis Maillefer
In Love with Federer (1h15)
Scène
27 – 29 mars
2013
<p>Photo : Carole Parodi</p>
Plus de dix ans après leur première création de La Nuit juste avant les forêts, Lorenzo Malaguerra et Olivier Yglesias en proposent une mise en scène et une interprétation totalement renouvelées. Alors que la désespérance sociale ne cesse de gagner du terrain…
Lorenzo Malaguerra
La nuit juste avant les forêts de Bernard-Marie Koltès (60’)
Scène
20 – 21 mars
2013
<p>Laetitia Dosch / Photo : Simon Letellier</p>
L’Arsenic, créé en 1989 à Lausanne, accueille théâtre, danse, performance, musique et installations. Sandrine Kuster en est la directrice depuis 2003. Imitatrice de talent, la comédienne et performeuse Laetitia Dosch nous emmène ici dans un tourbillon d'énergie et d'humour noir…
Laetitia Dosch - Anne Steffens
Laetitia fait péter le CCS ! / Carte blanche à l’Arsenic
Scène
21 – 22 nov
2012
<p>Julia Perazzini, “Hey it’s cold here” / Photo : Simon Letellier</p>
L’Arsenic, créé en 1989 à Lausanne, accueille théâtre, danse, performance, musique et installations. Sandrine Kuster en est la directrice depuis 2003. L’actrice et performeuse Julia Perazzini interroge le rôle joué par le regard des autres dans une quête identitaire.
Julia Perazzini
Hey, it’s cold here ! / Carte blanche à l’Arsenic
Scène
14 – 15 nov
2012
<p>Photo : Emmanuel Nguyen Ngoc</p>
Christian Geffroy Schlittler aborde les grands noms de la révolution bolchevique de manière intime et décomplexée. À l'image de sa première version de 2009, Utopie 2 explore le formidable essor artistique qui a accompagné sinon provoqué la révolution russe.
Christian Geffroy Schlittler
Utopie 2
Scène
22 – 25 mai
2012
<p>Teatro Malandro & Alias, “Les Cabots” / Photo : D.R.</p>
Réunis pour la première fois sur scène, le metteur en scène Omar Porras et le chorégraphe Guilherme Botelho composent un duo de clowns métaphysiques, reliés par une forme d’intensité créatrice et un sens indubitable de l’image. Pour ces Cabots…
Teatro Malandro & Alias
Les Cabots
Scène
06 – 09 mars
2012
<p>Carte blanche à Omar Porras  / Photo : D.R.</p>
Né en Colombie, Omar Porras est metteur en scène, acteur et directeur du Teatro Malandro qu’il a créé à Genève en 1990. Nourri de culture sud-américaine, formé à la danse et à la musique en Europe, fin connaisseur des pratiques du jeu masqué du monde entier…
Carte blanche à Omar Porras
Scène
28 févr – 01 mars
2012
<p>Photo : Mario Del Curto</p>
Cette adaptation tonique et inventive de L’usage du monde plonge dans l’univers de Nicolas Bouvier en s’attachant surtout aux mots, à la simplicité de la narration. Sur un plateau recouvert de tables, cinq musiciens et comédiens viennent, ensemble, se faire les passeurs de ce voyage…
Dorian Rossel
L’usage du monde de Nicolas Bouvier
Scène
17 – 20 mai
2011
<p>“Soupçons” de Dorian Rossel / Photo : Marc Domage</p>
Après le succès unanime de Quartier lointain (février 2009), Dorian Rossel adapte librement pour la scène Soupçons, la série documentaire de Jean-Xavier de Lestrade. Cette création s’inscrit dans le prolongement de ses recherches d’écritures scéniques.
Dorian Rossel
Soupçons
Scène
09 – 21 mars
2010
<p>“La Commissaire chantante” / Photo : Eduardo Serafim</p>
Berlin, un soir de Saint-Sylvestre, autour de l'an 2000. Depuis un poste de police de quartier, la commissaire évoque ses souvenirs en direct à la radio. Vingt ans plus tôt, elle a connu le succès avec ses Swinging Vopos. Cette pièce de Matthias Zschokke - drôle, mélancolique…
Matthias Zschokke
La Commissaire chantante
Scène
10 – 12 févr
2010
<p>Master Class avec Krystian Lupa. Photo : Eduardo Serafim</p>
La Manufacture, Haute école de théâtre de Suisse romande, dirigée par le metteur en scène Jean-Yves Ruf et Stéphane Cancelli, est présente pendant cinq jours à Paris. Au centre de ses propositions : l’enseignement artistique avec, notamment, le metteur en scène…
La Manufacture au CCS
Scène
24 – 28 nov
2009
<p>© Pascal Nordmann, Le sentiment du possible (2008)</p>
L’association eat-ch fait découvrir le théâtre contemporain romand à travers des lectures, mises en scène et performances par les auteurs et des comédiens. vendredi 16.10 18 h 30 :
eat-ch
Carte blanche aux Écrivains associés du théâtre suisse
Scène
16 – 17 oct
2009
<p>Compagnie L’Alakran, “Kaïros, sisyphes et zombies” / Photo : D.R.</p>
Dans cette dernière création d'Oskar Gómez Mata, la scène devient un refuge ludique et poétique où se pose une question cruciale : "Que faisons-nous ici ?". L'Alakran crée des spectacles drôles, philosophiques, toujours politiques…
Compagnie L'Alakran
Kaïros, sisyphes et zombies
Scène
24 – 27 mars
2009
<p>Christoph Marthaler & Duri Bischoff, Lorem Ipsum Dolor. Un intérieur d’exercices rhétoriques extérieurs. CH / Photo : D.R.</p>
Pour le Centre culturel suisse, Christoph Marthaler propose un projet inédit en collaboration avec le plasticien et scénographe Duri Bischoff. Ce bricoleur-complice crée une installation qui fonctionne comme une salle d’entraînement dans laquelle artistes, musiciens, comédiens…
Christoph Marthaler et Duri Bischoff
Lorem Ipsum Dolor. Un extérieur d’exercices rhétoriques extérieurs. CH
Scène
05 – 20 nov
2008
<p>Alexandra Rübner / Photo : D.R.</p>
Conçue sous la forme d'un cabaret poétique et décalé, où s'entrecroisent le langage théâtral,la video et la musique électro, cette création brosse un portrait imaginaire d'Annemarie Schwarzenbach…
Alexandra Rübner
Lost generation (création)
Scène
26 – 27 sept
2008
Michel Schröder revisite avec ironie et respect le personnage emblématique de l’écrivain Ludwig Hohl (1904 – 1980), philosophe et poète, inconnu de son vivant et admiré aujourd’hui pour son incessante recherche sur la langue, ses obsessions et ses névroses.
Michel Schröder - Kraut_Produktion
Ludwig.Hohl.Provisoirement.Version.Définitive
Scène
10 – 13 sept
2008
"Bonsoir. Je m’appelle Phil Hayes. Il y a six mois encore je n’aurais pas pu dire cela, à ce moment-là, après mon accident. De cet accident et de ce qui s’est passé avant, je ne peux pas me le rappeler. A l’hôpital, les gens m’ont dit qui je suis et ce qui s’est passé.
Phil Hayes
The first cut
Scène
25 – 27 juin
2008
L’auteure et metteur en scène lausannoise traite ici de la pauvreté et du rapport qu’entretient la société occidentale avec la mendicité et le confort matériel. Texte et mise en scène: Marielle Pinsard / Comédiennes: Catherine Büchi, Julie Cloux
Compagnie Marielle Pinsard
Les pauvres sont tous les mêmes ou des chevreuils à vive allure
Scène
19 – 22 mai
2008
<p>Cargo Sofia-Paris / Photo : D.R.</p>
Stefan Kaegi, metteur en scène et membre du collectif RIMINI PROTOKOLL, travaille à la limite du réel et de la fiction. L’originalité de sa démarche tient au fait d’intégrer dans ses spectacles des professionnels comme des croque-morts, des concierges ou ici des routiers.
Stefan Kaegi (Rimini Protokoll)
Cargo Sofia-Paris
Scène
11 – 21 sept
2007
<p>Formation poe:son - Smoke Fish. / Photo : D.R.</p>
Créée en 1998 à Hambourg par des jeunes comédiennes, FORMATION POE:SON s’installe en Suisse en 2004. Les réalisations du collectif sont tout sauf bavardes, car l’atmosphère, les sons, la lumière, la scénographie sont plus importants que la parole. Smoke fish
Formation Poe:son
Smoke Fish
Scène
01 – 02 mars
2007
<p>Peter Wyssbord dans “La dernière bande” / Photo : D.R.</p>
La dernière bande (2005) de Samuel Beckett, un spectacle de Peter Wyssbrod. Après une assez longue pause, Peter Wyssbrod est remonté sur les planches. Audacieux, il a rendossé l’habit d’un personnage qu’il avait choisi d’interpréter au début de sa carrière en 1965:
Peter Wyssbrod
La dernière bande
Scène
18 – 19 janv
2007
<p>Peter Wyssbord - Entr’acte / Photo : D.R.</p>
Peter Wyssbrod Ent’racte (1981) En accueillant Peter Wyssbrod, le CCSP rend hommage à une grande figure de la scène suisse. À la fois plasticien, auteur et acteur, cet autodidacte (né en 1938 à Bienne)…
Peter Wyssbrod
Entr’acte
Scène
11 – 12 janv
2007
<p>“Optimistic VS Pessimistic” par Alakran  / Photo : D.R.</p>
Troupe hispano-suisse basée à Genève depuis 1996, Alakran a confirmé sa réputation de « compagnie d’activisme et d’agitation théâtrale » à travers plusieurs créations iconoclastes. « Rien n’est noir ou blanc, heureux ou franchement malheureux, optimiste contre pessimiste, mais au contraire:
Oskar Gómez Mata, Compagnie Alakran
Optimistic VS Pessimistic
Scène
30 nov – 03 déc
2005
<p>Delirium Projet 6 / Photo : D.R.</p>
Mise en scène : Lukas Bangerter. Avec : Lilian Fritz, Wowo Habdank, Jorgos Margaritis, Andreas Spaniol…
Plasma
Delirium Projet 6
Scène
02 – 05 nov
2005
<p>Frl Rasch, “Beckett’s Dancing Hall” / Photo : D.R.</p>
Réinvention de « Nacht und Träume », un scénario de Samuel Beckett, écrit pour la télévision. Un lied de Franz Schubert. Pour quatre hommes. « […] Assis, tête vide. C’est la nuit et ils vont rêver. Faut-il croire qu’ils s’endorment ?
Frl. Rasch, Gabrielle Gawrysiak
Becketts Dancing Hall
Scène
07 oct
2004
<p>Collectif Iter / Photo : D.R.</p>
Petite enquête de la conscience d'une région, dévoilement de l'intime avec ses non-dits, ses obsessions et ses péchés, "La Confession" est un spectacle amenant la représentation théâtrale à une fonction rituelle et cérémoniale.
Walter Manfrè, Collectif Iter
La Confession
Scène
04 – 06 juin
2003
<p>Jean-Quentin Châtelain dans “Mars” de Fritz Zorn en 2002 / Photo : Brigitte Enguerrand</p>
Zorn décrit la vie dans sa famille où règne, où chacun refoule ses sentiments et ses ressentiments, ses désirs et ses opinions propres, jusqu'à n'en avoir même plus conscience, pour préserver à tout prix cette illusion d'harmonie.
Darius Peyamiras
“Mars”, de Fritz Zorn avec Jean-Quentin Châtelain
Scène
14 mai – 15 juin
2002
<p>André Steiger / Photo : D.R.</p>
Le comédien et metteur en scène André Steiger, passeur de Brecht, militant de la décentralisation théâtrale en France, en Suisse et en Belgique, est un pédagogue qui aura marqué une belle génération d’artistes : Philippe Clévenot, Jean-Louis Hourdin, Jean-Paul Wenzel, Jean Jourdheuil…
André Steiger
Transmettre le théâtre III, aBBcédaire
Scène
18 mars
2002
<p>Alain Knapp / Photo : D.R.</p>
Rencontre avec Alain Knapp, metteur en scène, auteur et pédagogue. Dirige l’École supérieure d’Art dramatique du Théâtre national de Strasbourg (1983-1990) et enseigne à l’École nationale supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT, de 1990 à 2000).
Alain Knapp
Transmettre le thêatre II
Scène
01 mars
2002
<p>Claude Stratz / Photo : D.R.</p>
Rencontre avec Claude Stratz, metteur en scène et nouveau directeur du Conservatoire national supérieur d’Art dramatique de Paris. En ouverture : «Potlatch», film de Pierre Maillard, avec des élèves de Claude Stratz à l’École supérieure d’Art dramatique de Genève (ESAD).
Claude Stratz
Transmettre le thêatre I
Scène
11 févr
2002
<p>Blanche Neige, de Robert Walser, adaptation et mise en scène Nicolas Luçon / Photo : D.R.</p>
Tableau vivant blanc sur blanc d'après le dramelet féerique de Robert Walser traduction Claude Mouchard (éd. José Corti) mise en scène de Manuela Morgaine, Envers Compagnie Blanche-Neige. Les frères Grimm l'ont écrit. Et ensuite Robert Walser.
Manuela Morgaine, Envers Compagnie
Blanche-neige, de Robert Walser
Scène
10 déc
2001
<p>Denis Maillefer, “Je suis le mari de ***” / Photo : Pascal Gravat</p>
Ce texte est une oeuvre de fiction et de fantaisie pures, qui ne repose en rien sur un travail de documentation ou d'investigation.​ Et il ne faut pas oublier, non plus, que Lolo aussi, elle en a fait des sacrifices, hein, si on y pense, elle a eu du courage, elle aussi, chapeau !
Denis Maillefer
Je suis le mari de *** d’après Antoine Jaccoud
Scène
28 nov – 02 déc
2001