<p>Palais des congrès, Davos / © Ruedi Walti</p>
Fondé en juin 2005 par Heinrich Degelo (1957, Obwalden), le cabinet bâlois Degelo Architekten place le contexte au cœur de sa pratique et s’émancipe de grandes ambitions formelles pour prendre en compte l’ensemble des particularités de chaque site.
Degelo Architekten
Conférence (en anglais)
Parole
30 nov
2017
<p>Sylvie Courvoisier et Mark Feldman, Centre culturel suisse, 2017 / © Simon Letellier</p>
Le duo fusionnel de la pianiste suisse Sylvie Courvoisier et du violoniste américain Mark Feldman fête ses 20 ans sur la scène du Centre culturel suisse et présente un nouveau programme commandité par Chamber Music America. Réuni pour la première fois à Zurich en 1997…
Sylvie Courvoisier & Mark Feldman
Scène
28 nov
2017
<p>Dire la vie / © Simon Letellier</p>
L’événement d’Annie Ernaux, Le corps utopique de Michel Foucault, Retour à Reims de Didier Eribon, Écrire de Marguerite Duras, Le Livre brisé de Serge Doubrovsky. Ces récits racontent cinq événements au vrai sens du terme…
Alexandre Doublet
Dire la vie (2016, 90’ environ)
Scène
21 – 24 nov
2017
<p>Sélection d’ouvrages conçus par Schaffter Sahli</p>
COMPLET / liste d'attente sur place à partir de 19h30 Fondé en 2005 par Joanna Schaffter et Vincent Sahli, le studio genevois s’est spécialisé dans la création d’identités visuelles comme pour la HEAD (Haute École d’Art et de Design de Genève) ou pour les éditions Macula…
Schaffter Sahli
Conférence
Parole
16 nov
2017
<p>Insert Coins / © Christian Lutz</p>
Christian Lutz s’est rendu à Las Vegas de 2011 à 2014. Insert Coins, la série qu’il a réalisée là-bas, dit la misère sociale derrière les fastes, les lumières éblouissantes, l’argent et les casinos. Selon les propres mots du photographe, « Insert Coins est un blues…
Christian Lutz
Insert Coins
Exposition
31 oct – 12 nov
2017
<p>© Thomas Traum</p>
La popularité des smartphones et l’engouement pour les réseaux sociaux ont précipité les images photographiques dans les flux tumultueux de l’information globalisée. Réalisé dans le cadre du Master Photographie de l’ECAL…
Augmented Photography
Conférence photographie
10 nov
2017
<p>Unfamiliar Familiarities-Outside Views on Switzerland, Lars Müller Publishers</p>
Table ronde (en anglais) en présence de Peter Pfrunder, directeur de la Fotostiftung Winterthur, Lars Willumeit, curateur et éditeur, Tatyana Franck, directrice du Musée de l’Elysée, Alinka Echeverria, photographe et Simon Roberts, photographe. Comme partout dans le monde…
Unfamiliar Familiarities
Conférence photographie
09 nov
2017
<p>Cindy Van Acker, Knusa, solo dans l’exposition “Insert Coins” de Christian Lutz / © Christian Lutz</p>
« Dans Knusa, la danseuse entre littéralement dans les images par le biais de notre mémoire de celles-ci, animant de l’intérieur les corps photographiés. Sa danse abstraite aux postures tendues et écartelées et aux suites rythmiques composites ne mime pourtant rien :
Cindy Van Acker
Knusa (solo, 2017, 20’ environ)
Scène
31 oct – 02 nov
2017
<p>Fresque  / © Dorothée Thébert Filliger</p>
Retable en trois panneaux, pièce en trois actes, Fresque raconte la quête créatrice de Charlotte et Linus. Tous deux élaborent une oeuvre, noeud de leurs dialogues, tendres, malicieux et jubilatoires. L’objet, à la fois démesuré et dérisoire…
Old Masters
Fresque (2016, 55’)
Scène
24 – 26 oct
2017
<p>Barbezat-Villetard, Like Ripples on a Blank Shore, Centre culturel suisse, 2017 / © Marc Domage</p>
Barbezat-Villetard, duo franco-suisse (Matthieu Barbezat, Nyon, 1981 et Camille Villetard, Paris, 1987) travaille l’espace, le statut des éléments architecturaux et des objets pour révéler / cacher un territoire à la frontière de l’irréel.
Barbezat-Villetard
Like Ripples on a Blank Shore
Exposition
09 sept – 22 oct
2017
<p>Yasmine Hugonnet, Se sentir vivant, Centre culturel suisse, 2017 / © Simon Letellier</p>
Ventriloquie / parole immobile / engastrimythe (en grec « en ventre et parole »). Se sentir vivant de Yasmine Hugonnet superpose les discours du corps. Seule en scène, la danseuse et chorégraphe fait parler son ventre, ses yeux, sa bouche…
Yasmine Hugonnet
Se sentir vivant (solo, 2017, 45’)
Scène
10 – 12 oct
2017
<p>Awake, while you’re dreaming, 2015 / © Hannah Weinberger</p>
Projection dans le cadre de Nuit Blanche. La pratique d’Hannah Weinberger (1988, vit et travaille à Bâle) s’est d’abord concentrée sur la composition de sons pour des espaces dédiés : montages réalisés à partir de sa propre voix, celles de son entourage, sons collectés dans la rue…
Hannah Weinberger
just take it and leave it
Exposition
07 oct
2017
<p>Maylis de Kerangal / © Catherine Hélie, éditions Gallimard</p>
La romancière française Maylis de Kerangal dialogue avec Matthias Zschokke, écrivain suisse germanophone. Animée par Francesca Isidori (France Culture/Arte), la soirée clôt le programme « Étranges Étrangers ». Sous le commissariat de Nicole Bary…
Maylis de Kerangal et Matthias Zschokke
Rencontre
Parole
05 oct
2017
<p>KiKu & Blixa Bargeld & Black Cracker, Eng, Düster und Bang, Centre culturel suisse, octobre 2017 / © Simon Letellier</p>
Après Marcher sur la tête, album né d’une première collaboration en 2015, KiKu & Blixa Bargeld & Black Cracker se réunissent à nouveau et sont cette fois rejoints par le metteur en scène Gian Manuel Rau. Ensemble, ils proposent Eng, Düster und Bang
KiKu & Blixa Bargeld & Black Cracker
Eng, Düster und Bang
Scène
03 – 04 oct
2017
<p>© Baldinger•Vu-Huu</p>
COMPLET Atelier graphique suisse-allemand fondé en 2008, Baldinger•Vu-Huu est basé à Paris. Les projets d’André Baldinger et Toan Vu-Huu en identité visuelle, édition, signalétique, muséographie et typographie, sont principalement consacrés au domaine culturel…
Baldinger•Vu-Huu
Unreleased projects
Parole
13 sept
2017
<p>Adolf Wölfli,Velozipedist Dieu-Le-Père Gambridge, 1909, détail / © Arnaud Conne, Atelier de numérisation – Ville de Lausanne Collection de l’Art Brut, Lausanne</p>
COMPLET Lectures - En écho à l’exposition Inextricabilia Enchevêtrements magiques, présentée à La maison rouge jusqu’au 17 septembre 2017 Lettres d’amour ou de rage, prières, inventions poétiques, journaux intimes, plaidoyers, prières gastronomiques et érotiques :
Ecrits d’Art Brut à voix haute
12 sept
2017
<p>Silvia Bächli Eric Hattan “Situer la différence”, Centre culturel suisse, 2017 / © Marc Domage</p>
Elle dessine, il bricole. Ils mêlent leurs regards depuis plus de 35 ans. Les positions artistiques de Silvia Bächli et d’Eric Hattan sont bien distinctes, mais recèlent davantage de proximités qu’il n’y paraît à première vue.
Silvia Bächli Eric Hattan
Situer la différence
Exposition
28 avril – 16 juil
2017
<p>Jérôme Meizoz / DR</p>
Pascale Kramer et Jérôme Meizoz ont en commun un vif intérêt pour la réalité ordinaire. Ils savent dire les silences, et suggérer les non-dits. Les personnages de Pascale Kramer, Grand Prix suisse de littérature 2017, sont capables de douceur comme de grande violence.
Pascale Kramer et Jérôme Meizoz
Parole
07 juin
2017
<p>Claptrap, Marion Duval, 2016 / © Dorothée Thébert</p>
Sur scène, Marion Duval et Marco Berrettini livrent une confession embarrassante sur leurs vies. Réflexions, blessures, espoirs, défis et échecs disent leurs existences et nous invitent à en chercher le sens. Mais celui-ci n’est pas facile à attraper : il apparaît, se transforme…
Marion Duval
Claptrap (2016, 2h45 environ)
Scène
30 mai – 02 juin
2017
<p>Noëlle Revaz / © C. Hélie, Gallimard</p>
Noëlle Revaz, auteure délicate, passée par la radio et frayant toujours avec le théâtre, aime l’oralité et l’on retrouve dans ses personnages, ce goût du "parler". Son dernier ouvrage, Hermine Blanche et autres nouvelles, est publié chez Gallimard.
Nuit de la littérature : Noëlle Revaz
extra-muros : quartier Ménilmontant-Belleville
Parole
27 mai
2017
<p>Gabriel Schenker, pulse constellations / © Bart Grietens</p>
> Gabriel Schenker, pulse constellations (solo, 2016, 26’) Véritable kaléidoscope de 24 sections rythmiques, le solo de Gabriel Schenker, pulse constellations, fait écho à la composition écrite en 1978 par John McGuire, Pulse Music III.
Thomas Hauert / Gabriel Schenker
Scène
23 – 24 mai
2017
<p>Peter Märkli</p>
Peter Märkli est rare. Né en 1953 à Zurich, il y fonde son studio en 1978. Érudit et humaniste, il conçoit une architecture sensible, à la limite de l’art, de l’architecture et de la poésie, qui réinterroge constamment la notion de beauté.
Peter Märkli au Centre Pompidou
Parole
22 mai
2017
<p>Colin Vallon Trio / © Simon Letellier</p>
Programmation établie par Martine Chalverat, responsable de la musique à l’Office fédéral de la culture, en dialogue avec le CCS. Le Prix suisse de musique, décerné par l'Office fédéral de la culture, récompense « la création musicale suisse exceptionnelle et novatrice ».
Prix suisse de musique : immersion
Scène
16 – 18 mai
2017
<p>Laurent Benner</p>
Dans sa pratique, Laurent Benner allie étroitement graphisme et musique, faisant résonner les deux univers. Graphiste indépendant et directeur artistique, il donne des workshops dans des écoles de design en Chine, en Italie, au Mexique, aux Pays-Bas, en Norvège ou en Suisse.
Laurent Benner
Parole
09 mai
2017
<p>Pierre-Alain Dupraz, Villa en modules préfabriqués, Collonges-sous-Salève. Photo © Thomas Jantscher</p>
Conférence dans le cadre de l'exposition présentée du 21 avril au 17 mai 2017 à la Galerie d'Architecture, Paris.
Pierre-Alain Dupraz
Parole
05 mai
2017
<p>Louis Jucker et Charlie Bernath, Gravels / © Simon Letellier</p>
Louis Jucker, musicien lo-fi folk bricoleur, s’accompagne de Charlie Bernath, autre génie des sons organiques avec lequel il a réalisé la musique magique du spectacle Rentrer au Volcan d’Augustin Rebetez. Ils présentent ensemble Gravels, premier disque en commun, doux et boisé.
Louis Jucker & Charlie Bernath
Gravels
Scène
04 mai
2017
<p>Nik Bärtsch au Centre culturel suisse le 30.05.17 / © Simon Letellier</p>
Vendredi 28 avril / 20 h hors les murs - église Notre-Dame des Blancs-Manteaux > Stefan Rusconi et Tobias Preisig, Levitation Levitation, projet atmosphérique, unit l’orgue de Stefan Rusconi au violon de Tobias Preisig.
Carte blanche à la Montreux Jazz Artists Foundation
Directrice artistique : Stéphanie-Aloysia Moretti
Scène
28 – 30 avril
2017
<p>Contemporary Cruising, Complete body, Centre culturel suisse, 2017 / © Simon Letellier</p>
Programmation : Patrick de Rham et Ysaline Rochat Corps habités, politiques ou hypersexualisés, verbe sculpté, avatars multiples, amours nostalgiques et amours tarifées : pour la 9e édition de son festival "indisciplinaire"…
Festival Extra Ball 2017
Carte blanche au festival Les Urbaines, Lausanne
Scène
12 – 15 avril
2017
<p>Sonia Kacem, Carcasse, centre culturel suisse, 2017 / Photo : Simon Letellier</p>
Carcasse se compose essentiellement de lignes et de vides et s’amuse de l’idée que l’artiste doit « remplir l’espace ». Sonia Kacem (née en 1985, vit à Genève), brouille notre perception, entre abstraction et fiction. Les sculptures, dépouillées, se parent de couleurs ambiguës…
Sonia Kacem
Carcasse
Exposition
04 mars – 02 avril
2017
<p>Thomas Huber, extase, Centre culturel suisse, 2017 / © Marc Domage</p>
Thomas Huber prend littéralement possession de la grande salle du Centre culturel suisse où il se dédie entièrement à la figure d’Éros. Le peintre suisse basé à Berlin y présente une exposition composée de dessins, d’aquarelles et de grandes peintures murales, réalisés in situ.
Thomas Huber
extase
Exposition
21 janv – 02 avril
2017
<p>Força Forte, 2016 / Photo: Gregory Batardon</p>
Força Forte est un western contemporain inspiré par la physique des particules. Pour ce premier duo avec la danseuse emblématique de la compagnie, Susana Panadés Diaz, Gilles Jobin utilise les principes de la « force forte »…
Cie Gilles Jobin
Força Forte
Scène
22 – 23 mars
2017
<p>La Conquête de l’inutile, Oscar Gómez Mata - l’Alakran, Centre culturel suisse, 2017 / Photo: Simon Letellier</p>
« Effort maximum, résultat minimum, ou comment faire des efforts surhumains pour obtenir des détails infimes. » Ainsi peut-on résumer le dernier spectacle de cette compagnie furieusement libre. Des présences qui sont là, mais qui, en vérité, ne sont pas là : des aveugles…
Oscar Gómez Mata – L’Alakran
La Conquête de l’inutile
Scène
14 – 17 mars
2017
<p>Alberto Nessi</p>
Grand Prix suisse de littérature 2016 pour l’ensemble de son oeuvre, Alberto Nessi est romancier, poète et essayiste. Tous ses écrits rappellent l’attachement de l’écrivain, né à Mendrisio (Tessin) en 1940, à cette dense région de l’extrême sud de la Suisse et à sa langue…
Alberto Nessi à la Maison de la Poésie
Parole
08 mars
2017
<p>Photo: Prill Vieceli Cremers</p>
En 2001, Tania Prill rencontre Alberto Vieceli. Ils fondent leur studio, et sont rejoints en 2010 par Sebastian Cremers. Le principe moderniste « form follows function » (« la forme suit la fonction ») pourrait être leur ligne directrice.
Prill Vieceli Cremers
Parole
28 févr
2017
<p>Vue de l’exposition “Dear Life”, Centre culturel suisse, 2017 / Photo: Marc Domage</p>
Les oeuvres rassemblées dans cette exposition, faites principalement de matériaux de rebut, forment un environnement évoquant un état liquide « sale » : un moteur qui perd un peu d'huile, un bébé sur une « mer » de déchets, un filet laissant s’échapper des fluides.
Vanessa Billy
Dear Life
Exposition
21 janv – 26 févr
2017
<p>Private: Wear a mask when you talk to me, 2016 / Photo: Blommers & Schumm</p>
Exceptionnellement seule sur scène, Alexandra Bachzetsis poursuit son exploration de la pop culture : danses de drag-queens orientales, exercices de yoga à l’occidentale, poses inspirées du football et du porno…
Alexandra Bachzetsis
Private: Wear a mask when you talk to me
Scène
21 – 22 févr
2017
<p>La Mélopée du petit barbare, Centre culturel suisse, 2017 / Photo: Simon Letellier</p>
La Mélopée du petit barbare est perçue par son auteur comme un cri, le chant plaintif d’un « petit barbare », sobriquet ironique donné au protagoniste. Le jeune homme se révolte parce qu’il se juge coupable. De là naît une réflexion sur les origines de ce sentiment universel :
Julien Mages
La Mélopée du petit barbare
Scène
07 – 10 févr
2017
<p>Thomas Huber, Séance, 2009 / Collection privée, Genève © VG Bild-Kunst, Bonn</p>
Le langage revêt une importance toute particulière dans l’oeuvre de Thomas Huber. Les discours qu’il prononce et les textes qu’il publie composent une part essentielle de sa pratique artistique et viennent compléter et enrichir son oeuvre picturale.
Thomas Huber
Séance
25 janv
2017
<p>:mlzd, Musée d’Histoire de Berne / © Alexander Gempeler</p>
Fondé à Bienne en 1997 par Daniele Di Giacinto, Claude Marbach, Pat Tanner, David Locher et Andreas Frank, le collectif :mlzd compte aujourd’hui 30 collaborateurs, plus de 30 premiers prix à des concours internationaux et plus de 40 projets réalisés. Le nom du collectif, :
:mlzd
Parole
24 janv
2017