Architecture for Refugees

Architecture for Refugees Switzerland est une association basée à Zurich qui œuvre pour l’inclusion des réfugié.e.s au sein des communautés locales. L’association souhaite offrir aux arrivant.e.s ainsi qu’aux riverain.e.s des espaces bienveillants propices aux rencontres et à la création de réseaux de connaissances / amitiés. L’objectif étant de penser ces lieux d’échanges au-delà des logements indivuels et de les étendre plus largement au sein de l’espace public. Ces réflexions-actions sont menées à travers des cycles de discussion, des festivals, des projets de construction, des expositions, des promenades urbaines, des ateliers, des campagnes et des projets de recherche. Architecture for Refugees Switzerland est composé de plus de 50 membres.

architectureforrefugees.ch

éléments biographiques collectif

Tobias Häusermann
Tobias (*1992 à Berne en Suisse) a commencé à s’impliquer dans la politique et le bénévolat dès son plus jeune âge. En 2012, il a déménagé à Zurich pour étudier l’architecture à l’ETH, l’école polytechnique fédérale, qu’il a terminé avec succès en 2019. Depuis 2018, il fait partie d’AfR CH, où il a codéveloppé et mis en œuvre plusieurs projets de bâtiments collectifs. Il définit l’architecture comme l’art de créer un espace, aussi temporaire que cet espace puisse paraître. Il est également impliqué dans de nombreuses initiatives et collectifs de la société civile, comme l’utilisation provisoire actuelle de l’Alte Zentralwäscherei à Zurich.

Anne Fabritius
Anne (*1992 à Heidelberg en Allemagne) a étudié l’architecture à Aix-la-Chapelle, Bangkok et Lausanne. En août 2019, elle a obtenu son diplôme de master en sciences à Aix-la-Chapelle. En tant qu’experte en architecture sociale et en réseautage, elle a travaillé chez kitev à Oberhausen et s’est également engagée dans l’association Architecture For Refugees Switzerland. Pendant son travail à Oberhausen, Anne a reconnu de nombreuses similitudes entre les deux associations à but non lucratif et a initié un partenariat transnational. Depuis mai 2021, Anne est de retour en Suisse pour travailler comme architecte au Baubüro in situ. Elle continue à s’impliquer dans les deux associations.

Nadine Schröter
Nadine vit à Zurich depuis juin 2010. Elle est née et a grandi en Allemagne. Elle est impliquée dans l’association Architecture for Refugees depuis 2018. Elle fait partie de l’équipe “Stammtisch” qui organise les réunions mensuelles, s’occupe de l’avenir stratégique de l’association et participe activement au projet de recherche IMA. Pendant son temps libre, Nadine aime l’art et la culture et passe du temps au bord du lac de Zurich. Nadine a étudié l’architecture à Darmstadt et à Florence et a acquis une expérience professionnelle en Allemagne, en Suisse et aux États-Unis.

Susanne Sauter
Susanne a quitté l’Allemagne pour s’installer en Suisse en 2011. Elle est membre actif d’Architecture for Refugees depuis 2018. Dans son temps libre, elle aime explorer l’espace urbain avec des ami.e.x.s ou en participants à d’autres loisirs culturels. Susanne a obtenu son diplôme d’architecte à Darmstadt, puis un MAS en histoire et théorie de l’architecture à Zurich.

Matthias Alder
Matthias est né en 1987 et a grandi à Interlaken. En 2007, il a déménagé à Zurich pour étudier l’architecture à l’ETH. Après ses études - et ses échanges à Berlin et à Rome - il a commencé à s’engager dans des mouvements sociaux et écologiques. Depuis 2018, il est membre actif d’Architecture for Refugees et co-développe différents projets de construction collectifs.

Margherita Chinagila
Margherita est née en Italie en 1995 et a étudié l’architecture à Venise, Porto et Saõ Paulo. Elle a obtenu son diplôme en mars 2020 avec une thèse sur la ville d’Amsterdam. Depuis septembre 2020, elle vit à Zurich, où elle travaille en tant qu’architecte. Elle s’intéresse particulièrement aux processus participatifs et à la manière de rendre les villes plus inclusives sur le plan social. C’est pourquoi elle suit actuellement un master en régénération urbaine et inclusion sociale à l’Université de Venise. Elle a récemment commencé à collaborer avec l’organisation Architecture for Refugees pour être active sur la scène suisse.